Rapports d’activités

Chaque année, le Centre d’Action Laïque de la province de Luxembourg édite un rapport d’activités selon les grands axes définis par l’association.

Rapport d’activités 2018

Pour l’année 2018, les quatre thèmes mis en exergue dans le rapport d’activités sont : l’égalité, l’émancipation, la liberté et la citoyenneté.

En parcourant les actions réalisées par le CAL/Luxembourg, il apparaît que nous vivons dans une société de paradoxes. L’un défendant des valeurs d’ouverture, de tolérance pendant que l’autre manifeste un repli sur soi avec des positions qui se cristallisent dans les extrêmes. Les nuances sont de moins en moins présentes.

Prenons l’exemple de la loi qui fut d’application dès janvier 2018 autorisant de changer de prénom et de sexe sur sa carte d’identité sur base d’une déclaration sur l’honneur. Il s’agit d’une reconnaissance législative pour les transgenres qui pourrait être concomitante d’un respect du choix de chacun. Or l’année écoulée a fourni des exemples d’homophobie assez caractérisés. Les mentalités évoluent, pourtant de manière insuffisante.

Il en va de même pour la revendication concernant la sortie de l’avortement du code pénal. Des termes d’un autre temps ont été prononcés concernant l’IVG comme « dérive ». Pourtant, si une loi encadre un acte médical, il n’y pas de dérive possible dans une démocratie. La liberté de choisir et de poser un acte pour son corps en matière d’avortement a été et reste attaquée par des mouvements pro vie qui se nourrissent d’arguments fallacieux et peu propices au respect de la décision d’autrui.

La démarche du CAL/Luxembourg peut se résumer au mot « respect ». Chaque citoyen est libre d’exprimer son opinion, de l’argumenter, mais pas de l’imposer.

Les archives